Shikantaza, seulement s’asseoir

Contrairement à l’idée que la pratique de zazen vise certains objectifs, Shikantaza – seulement s’asseoir, en japonais – véhicule l’idée que la méditation zazen doit simplement être pratiquée en s’asseyant et en laissant passer les pensées. Pas de méthodes ni de recherche de bénéfices ; Shitantaza est l’attitude mentale propre à la pratique de zazen : le lâcher prise. shikantaza

 

Evelyn Reiko De Smedt, disciple de Maître Taisen Deshimaru

 

Evelyn Reiko De Smedt rencontre Maître Taisen Deshimaru en 1973 dans un atelier du XIVe arrondissement de Paris où il enseigne zazen. Elle reçoit l’ordination de nonne deux ans plus tard et aide son maître dans la rédaction de ses ouvrages en français. A la mort de Maître Taisen Deshimaru, Evelyn Reiko De Smedt continue l’écriture mais aussi les sesshins.

 

Le temple de la Gendronnière

 

Bien que Maître Taisen Deshimaru ait créé plus d’une centaine de dojo, sa plus grande création reste le temple de la Gendronnière : le plus grand dojo zen Soto en Occident. Ce que son nom complet ne manque pas de préciser : Zendonien Tai Sei Bukkyo Dai Ichi – Principal Dojo Soto d’Occident pour l’Enseignement du Bouddha. Fondé en 1980, le temple de la Gendronnière se trouve sur la commune de Valaire dans le département du Loir-et-Cher.

 

Shikantaza, seulement s’asseoir est un DVD contenant un reportage sur la sesshin dirigée par Evelyn Reiko De Smedt dans le temple de la Gendronnière.

 

? Elodie Poinsot pour www.sereni.org

 

 

b17

 

 

bdvd2

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *